mardi 2 juin 2020

Deux chroniques [sympas] en même temps : j'ai eu mon instant résultats du bac

Deux chroniques sympa en même temps, c'est trop d'un coup. (CC)

Coup sur coup, deux aimables chroniqueuses se sont penchées sur mon modeste chef-d'oeuvre ; modeste parce qu'il faut toujours être modeste, chef- d'oeuvre, dans la mesure où je n'en ai pas d'autre à proposer. Et donc ces deux aimables lectrices ont remis leur chronique à quelques heures d'intervalle.

Comme à l'accoutumée, je me suis précipité le cœur battant, à l'instar d'un bachelier, fin juin, en bas du lycée, le jour fatidique ; un instant délicieux qui manquera à jamais à la promotion Covid-19.

Je remercie donc ces aficionadas de la lecture qui font le sel de l'univers de l'auto-édition et sans qui rien ne serait possible. Il convient de leur laisser la parole, sans n'y rien ajouter.

L'auteur a su me faire retourner à la lecture (Solène)


" Tout d'abord, je tenais à remercier l'auteur pour deux choses, d'une part de m'avoir contacté pour son livre et d'autre part d'avoir pris en compte mon état, et d'avoir décalé la date de délai. [Serviteur; NDLR]

Depuis jeudi, j'ai donc ma nouvelle liseuse et j'ai pu me plonger dans le livre de Magnus Latro, qui m'a tenue en haleine du début à la fin et cela faisait longtemps que je n'avais pas réussi à me plonger comme cela dans un livre [On ne m'avait jamais écrit quelque chose d'aussi gentil depuis longtemps].

L'auteur a donc su me faire retourner dans la lecture car dans ce livre le suspens est haletant avec cette dystopie politique. Vous allez me dire : mais qu'est-ce qu'une dystopie?" eh bien c'est un récit de fiction qui décrit un monde utopique sombre.

Dans son roman, l'auteur aborde le sujet de la coparentalité partagé mais surtout une une vision assez effrayante de notre société actuelle.
Je ne voudrais pas en dire trop afin de ne pas spoiler et ce livre est à découvrir ainsi que l'auteur qui est d'une gentillesse incroyable.

Alors merci Magnus Latro pour ce bon moment de lecture "
Note :
/4

Un roman à conseiller aux amateurs de dystopie, pour Océane


" Comme à mon habitude, je n’avais pas lu le résumé de ce livre avant de le commencer afin de ne pas avoir d’à priori sur cette histoire. [quelle curieuse idée ? NDLR]
Il s’agit d’une dystopie, ce que je lis très peu. En effet, je peine un peu à me projeter dans l’avenir et les dystopies sont, pour moi, très abstraites.


" Celle-ci semble se situer dans un futur très proche. Dans ce roman, on parle notamment de la gestation pour autrui vue différemment et des évolutions de l’immigration en France. Un sujet assez politique donc, et je dois avouer que je ne m’intéresse pas vraiment à la politique…

Je ne pourrai donc pas vous dire que j’ai adoré ce roman, néanmoins j’ai trouvé que les personnages étaient tous bien développés, qu’ils soient principaux ou secondaires. On comprend rapidement leur point de vue et on peut s’identifier à eux. Les scènes d’action sont également bien décrites, on comprend ce qu’il s’y passe. 

"J’ai également été surprise de l’imagination de l’auteur pour avoir une idée d’une histoire comme celle-ci." [Merci pour lui, NDLR]

J’ai trouvé que l’histoire peinait à démarrer au cours des premières pages. Finalement, je pense que ces descriptions sont nécessaires afin de comprendre ce qui se joue dans ce roman.

Je vous conseille donc ce roman si vous aimez les dystopies et la politique, je pense qu’il vous plaira ! [J'en suis certain pour ma part, NDLR]" 

Note : 12/20 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire