SimPlement.pro
Affichage des articles dont le libellé est Varcolac. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Varcolac. Afficher tous les articles

mardi 13 juillet 2021

Jouez et gagnez un exemplaire de Varcolac dédicacé

Jeu concours, à gagner, un exemplaire dédicacé de Varcolac et 9 exemplaires numériques.

Je vous propose de tenter de gagner un exemplaire dédicacé de Varcolac, ainsi que 9 exemplaire numériques. Pour participer, c'est très simple, il suffit de remplir le formulaire ci-dessous, avant le mercredi 20 juillet 2021 midi. Le tirage au sort aura lieu dans la foulée et les noms des gagnants seront publiés sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram et Twitter). Les lots seront adressés aux gagnants sous huit jours.

Jeu-gratuit, sans obligation d'achat. Du mercredi 14 au 21 juillet 2021, Magnus Latro vous fait gagner un exemplaire de Varcolac, l'homme-loup des Landes, dédicacé et 9 exemplaires numériques. Pour participer, remplissez le formulaire ci-dessous, avant le mercredi 20 juillet 2021, 12h. Les gagnants seront tirés au sort après la clôture des inscriptions. Leur nom sera publié sur la page Facebook de Magnus Latro, sur son compte Twitter et sur Instagram, dans la soirée du 20 juillet. Les exemplaires seront adressés par courrier postal sous 8 jours, à l'adresse indiquée sur le formulaire. Le gagnant recevra 1 exemplaire broché dédicacé au nom indiqué sur le formulaire et à son adresse. 9 exemplaire numériques seront adressés par mail aux 9 suivants, dans le format précisé sur le formulaire. 

Le gagnant recevra 1 exemplaire broché dédicacé au nom indiqué sur le formulaire et à son adresse. 9 exemplaire numériques seront adressés par mail aux 9 suivants, dans le format précisé sur le formulaire. Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés et au Règlement Général sur la Protection des Données n° 2016/679 du 27 avril 2016, les données personnelles vous concernant ne seront utilisées que pour vous fournir des informations concernant le présent concours et sur l'actualité de Magnus Latro. Elles ne pourront en aucun cas être partagées avec quiconque dans un but commercial. Vos données seront conservées pour une durée maximale de 3 ans. Conformément à la réglementation, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d'opposition, pour des motifs légitimes ainsi que d'un droit à la limitation du traitement et à la portabilité relative aux données à caractère personnel vous concernant, en vous adressant directement par courrier ou par email (latromagnus@gmail.com). Votre courrier doit préciser votre nom, prénom, adresse postale et doit être accompagné d'une pièce justificative d'identité. Vous avez également le droit d'introduire une réclamation auprès de la CNIL.

mercredi 16 juin 2021

Lycanthropie, le phénomène de l'homme-loup

Le lycanthrope, une figure commune aux légendes européennes, qui trouve aussi des explications dans la science. 


Le loup, prédateur ultime, menace invisible, force obscure, est le reflet de la face sombre de l'homme. Sa sociabilité, son indépendance et sa capacité d'adaptation en font un objet de transfert de toutes les craintes de l'humanité. Il règne sur les forêts, où il domine les autres espèces, jusqu'à son concurrent direct, l'humain.

Rien de surprenant, donc, à ce qu'il se retrouve dans tous les mythes européens et sur les autres continents. Cette présence historique au cœur des légendes se prolonge dans la science, jusqu'à donner son nom à une pathologie humaine : la lycanthropie.

La preuve scientifique du loup-garou

Le lycanthrope est le loup-garou, la légende de l'homme qui se transforme en bête fauve, figure mi humaine mi animale. Il déchire les chairs de ses victimes et sa morsure transmet sa malédiction. C'est aussi un humain qui se sent loup, sous l'effet d'une maladie mentale, ou bien aussi parfois sous l'emprise de psychotropes. 

Le terme s'est étendu progressivement aux pathologies mentales de tous ceux qui ont la certitude d'être devenu un animal : chien, chat, cheval, aigle... Un certain nombre de maladies expliquent également la croyance populaire en l'existence du loup garou.

On peut citer  en particulier la porphyrie, une maladie génétique rare qui se manifeste par des transformations physiques effrayantes, une pilosité excessive et des bouffées délirantes, des psychoses. 

Pour en savoir plus : Wikipedia 


vendredi 11 juin 2021

Varcolac, un mythe indo-européen entre vampire et loup garou

Vampire ou loup-garou ? (CC : David de la Luz)



Vrykolakas en grec moderne, vârcolaci en roumain, vǎrkolak en bulgare et en macédonien... le vircolac est un revenant, un demi-vivant, un loup-garou. C'est un personnage commun à l'ensemble des cultures d'Europe centrale et des Blakans, jusqu'au fin-fond de la Russie. (Source Wikipedia

Il est tour à tour vampire, homme-loup, lycanthrope, loup-garou, mais à coup sûr maléfique et violent. 

Un spectre polymorphe

Selon les contrées, ce spectre est affublé de diverses caractéristiques. En Serbie, si l'on s'en tient à certains contes, on le reconnaissait à sa chevelure rousse et à son regard gris. En Grèce, il frappait à la porte, appelant l'habitant par son nom, avant de passer son chemin. Si l'interpellé venait à lui répondre, il se voyait condamné à une mort certaine, suivie d'un destin de vrykolakas.

C'est pourquoi dans certains villages grec on ne vous ouvrira jamais avant que vous n'ayez frappé une seconde fois. 

Un fauve à abattre

Le Varcolac croît en taille et en puissance tout au long de son règne. Il existe toutefois des moyens de le tuer. Toujours le samedi, lorsqu'il demeure dans son tombeau, à la merci des chasseurs. Les méthodes varient au gré des coutumes : empalement, crémation, découpe... Comme pour son cousin le vampire des Carpathes. 

Selon les spécialistes, il serait proche du Croque-Maur de la culture française, qui s'est transformé en cauchemar dans notre langage courant. 

Il existe un groupe de Métal qui s'est baptisé du doux nom de Vircolac. Dont vous pouvez découvrir ci-dessous le délicat murmure...


lundi 7 juin 2021

Varcolac : Un peu comme si Tarantino et Almodovar s'étaient concertés

Quentin Tarantino, Réservoir Dog...

 " Au-delà du descriptif de la vie en province, l'intrigue devient vite violente et interpelle sur la possibilité que cela se déroule chez nous... Un peu comme si Tarantino et Almodovar s'étaient concertés pour rédiger ce roman... "

"Le style est enlevé, vif et les descriptions saisissantes de réalisme : des modèles automobiles aux armes de guerre, l'auteur a mis un point d'honneur à être précis, méticuleux, y compris dans les scènes de violence extrême ou de pratiques douteuses, voire répréhensibles."

 " L'intrigue puise ses racines dans l'actualité récente : la base militaire américaine de Captieux, l'armée, les filles, les clandés, les politiques compromis, tout y est. Rajoutez à cela une équipe de paramilitaires venus des Balkans et le tableau sera complet. Côté style, les retours ou digressions servent toujours l'intrigue, l'éclaircissent, et les "audaces lexicales" servent toujours le sens." 

Sud-Ouest du samedi  5 juin 2021 -  Jean-Paul Populu de La Forge

mardi 13 avril 2021

Où trouver Varcolac, en édition numérique e-book ou au format broché

Varcolac - L'homme-loup des Landes est en vente dans toutes les librairies. Il suffit de le demander à votre libraire, qui le recherche dans sa base de données et le commande auprès de son service attitré.

Vous pouvez aussi le commander en ligne chez tous les opérateurs de vente en ligne de livres, même si le plus simple demeure de passer commande en direct chez BoD, Books on demand, l'éditeur. 

Le livre existe aussi en version numérique, pour tous les supports. Il suffit de passer par votre interface habituelle Kindle, Kobo ou autre. 

Si vous ne disposez pas de liseuse, il existe de très bonnes applis pour mobiles ou tablettes..

Dédicacé

Pour une version dédicacée, je m'efforce de maintenir un petit stock chez moi, rendez-vous donc sur ma boutique en ligne. Le paiement est sécurisé par PayPal ou par carte bleue. Je suis dans l'obligation de demander une participation aux frais d'envoi. La Poste ne fait pas de cadeau... 

Les références :
Varcolac L'homme-Loup des Landes
éditeur Books on demand (BOD)
ISBN : 9782322267620







jeudi 1 avril 2021

Les bordels du Poteau, au cœur de l’intrigue de Varcolac

Les Bordels du Poteau, à Captieux, sont restés ouverts jusqu'en 1987 (photo d'illustration, Photo Flickr/ jose pereira) 


Varcolac, en vente sur toutes les meilleures plateformes et en librairie se déroule dans la forêt des Landes Girondines. L’intrigue de ce thriller se prolonge dans un lieu bien connu des habitants du Sud Gironde : les bordels du Poteau, un hameau du territoire de la ville de  Captieux, constitué de maisons closes qui sont demeurées ouvertes jusqu’en 1987.


Le 12 mars 1987, 60 CRS et 130 policiers débarquent au lieu-dit Le Poteau, sur la commune de Captieux. Les forces de l’ordre viennent mettre fin au commerce du sexe pratiqué ici en toute illégalité, au vu et au su de tous. C’est la fin d’une histoire de plus de 30 ans, qui a construit la prospérité de la cité gasconne, dès les années 50. 

On venait ici de toute l’Aquitaine, au 421, au Salon, à La Grange, au Baby, des maisons closes avec pignon sur rue, au bord de la D932. Une quinzaine de bordels étaient alors ouverts, depuis l’arrivée des Américains, au camp du Poteau, qui s’étendait jusqu’à Mont-de Marsan. Près d’un millier de soldats US stationnaient là et ils étaient nombreux à venir prendre du bon temps auprès des filles, à l’abri de la forêt dans les bordels.

Départ des soldats US


En 1966, le général De Gaulle a renvoyé les GI’s dans leurs pénates et la bannière étoilée a cessé alors de flotter à Captieux. Pour autant, les lupanars ont continué à prospérer dans le petit village, avec les nombreux clients qui y avaient pris leurs habitudes. 

Equipes de rugby, notables bordelais, employés marmandais ou langonnais, le Poteau brassait une population variée, y compris des Beaux Mecs du Milieu. Dans les années 80, l’ambiance était même devenue pesante. Autour des bordels gravitait une faune de criminels, ou au moins de petits truands. J’ai rencontré des anciens qui y avaient leurs habitudes. Certains n’hésitaient pas à parcourir des dizaines de kilomètres à mobylette pour s’y rendre, voire plus, comme cet homme qui venait de Pau en solex.

Témoignages


L’hebdomadaire Le Républicain a publié sur le site actu.fr un beau reportage relatant l’histoire de ce lieu atypique, qui a profondément marqué la mémoire locale. Certes n’y est pas évoqué le sort des « filles », ni le côté obscur de la prostituions, l’exploitation de la misère, le piège que constitue cette activité, mais il restitue avec fidélité de nombreux témoignages. C’était un lieu de fête, aussi une forme de légende, autant qu’une cause de scandale.

Varcolac, se déroule en grande partie dans la forêt des Landes Girondines, avec ses immenses parcelles plantées de pins, ses forêts profondes, qui recèlent aussi des marais et de grandes étendues d’eau. L’histoire m’a tout naturellement conduit aux portes du Poteau, point de rencontre du crime organisé, pôle d’attraction de la prostitution. Les fantômes du Poteau se sont réveillés. Certains sont bel et bien vivants et ils veillent sur de terribles secrets. 


mardi 23 mars 2021

Varcolac, l'homme-loup des Landes : découvrez le teaser vidéo


Varcolac, l'homme-loup des Landes est disponible à l'achat chez Books on demand. Il sera en vente auprès de la plupart des libraires, y compris en ligne d'ici quelques jours (vers le 29 mars). Vous pourrez alors le commander chez votre "dealer" local préféré. A partir de l'ISBN, il doit pouvoir le trouver sur ses logiciels de commande. En attendant, voici le teaser :

lundi 1 mars 2021

Dans Varcolac, le narcotrafic s'implante sur ses bases historiques

Dans Varcolac, une organisation criminelle prend le contrôle du trafic de stupéfiant et s'implante dans le Sud Gironde, non loin des ruines des anciens bordels du Poteau.


L'histoire de Varcolac commence par le récit d'une intervention de police dans l'entrepôt d'un réseau de trafiquants de drogue, en banlieue de Bordeaux. Le récit se déroule ensuite dans la Sud Gironde, dans la forêt des Landes de Gascogne. Au cœur de l'intrigue apparaissent les bordels du Poteau, un lieu emblématique du crime organisé, jusqu'à la fin des années 80. 

La publication de l'excellent livre , "Les Narcos français brisent l'omerta", de Frédéric Ploquin, est tombée à point nommé pour moi et me je suis empressé de me plonger dedans, à titre documentaire. Je l'ai dévoré, comme un bon polar. 

La France Narco-état dans les années 60


Journaliste d'investigation, l'auteur a recueilli des témoignages d'anciens trafiquants internationaux. On découvre, à travers leurs confessions, et dans des révélations d'anciens flics, les mécaniques du blanchiment, les filières d'importation et la corruption qui règne, partout dans le monde face aux milliards générés par cette économie, qui alimente les finances de nombreux pays.

Dans les années 60, la France était qualifiée de narco-état par le gouvernement américain de Richard Nixon, qui avait fait de la lutte contre la drogue l'une de ses priorités. Marseille était alors au centre du trafic mondial de stupéfiants. Le président Richard Nixon a dû sonner la fin de la récré en 1969. 

Depuis cet âge d'or, les filières n'ont cessé de s'adapter aux moyens mis en œuvre par les polices pour tenter d'y mettre fin. Varcolac adopte l'hypothèse d'une mainmise du terrorisme islamiste en provenance des Balkans sur ces trafics dans la région bordelaise, il s'agit d'une fiction. 

Retour du crime organisé au Poteau


Dans Varcolac, j'ai imaginé que le Milieu, qui a sévit autour des bordels du Poteau, était en lien avec la French Connexion, et y avait laissé des traces. Une organisation criminelle en pleine expansion y trouve une base arrière sécurisée et y perpétue les activités criminelles des années 70 : trafics de drogue, prostitution, avec toute la violence inhérente à ces activités.

"Les Narcos français brisent l'omerta" est une succession de récits, qui se lisent comme un roman et illustrent les évolutions de ce marché, ses filières, les personnalités des trafiquants. Le Maroc produits plus de 80% du cannabis vendu en France. Le centre du trafic de cocaïne a migré ces dernières années dans les Balkans et en particulier en Albanie, où la mafias kosovare tente même d'expérimenter la plantation de coca.

Interview du journaliste Frédéric Ploquin, qui démonte les mécanismes du trafic de drogue en France et dans le monde :




vendredi 22 janvier 2021

Varcolac, l'homme loup, mon nouveau roman en relecture

Une couverture provisoire pour un roman en cours d'achèvement.

Mon nouveau roman est achevé. Enfin son premier jet. Il reste à le relire, à le corriger, à le peaufiner. Mais le plus gros du travail est passé. J'ai en effet pour habitude de relire les chapitres précédents à chaque tournant important de l'histoire. 

Voici donc un petit aperçu de ce thriller rural.

Au cœur de la forêt sans fin des Landes girondines, le lierre s’affaire à effacer les ruines des bordels du Poteau. Mais le commerce des chairs a laissé ici un héritage. Une femme est enlevée sur le parking d’un supermarché. Des hommes ont disparu et des loups hantent les sous-bois. Des militants animalistes manifestent avec violence leurs revendications. Colère et incompréhension se mêlent dans les campagnes et dans la petite cité de Bazas. Le crime organisé s’épanouit à l’abri des grands pins et le sang coule sur les vieux pavés. Le rédacteur en chef du journal local est entraîné malgré lui par le déferlement du crime organisé qui se répand. Les forces de l’ordre semblent dépassées.

Varcolac est un thriller policier qui réveille le souvenir d’une histoire récente. Jusqu’à la toute fin des années 80 a prospéré près de Captieux, en Gironde, un fructueux commerce de la prostitution. Généré par la proximité d’une base militaire américaine, qui s’étendait jusqu’à Mont-de-Marsan, il a survécu au rapatriement des soldats US en 1967. Les Bordels ont été démantelés en 1987, mettant fin dans le même temps aux trafics qui gravitaient autour des maisons closes, contrôlées par le Milieu.

Le Poteau demeure dans la mémoire collective, au mieux comme un lieu de fête, au pire comme celui de l’exploitation de la misère sexuelle. Captieux est aujourd’hui une petite ville blottie dans la forêt, fière de ses traditions gasconnes, où il fait bon vivre, non loin de Bazas, cité médiévale, ancien siège épiscopal. Dans ce sud ouest enraciné, la vie s’organise autour des cercles, dans les stades de rugby, à la palombière, au rythme des fêtes de saison. 

Les maux de la ville ne sont jamais éloignés et j'ai imaginé  leur déferlement dans ce décor trop parfait. La forêt est le siège de tous les fantasmes. Sous un ciel d’hiver, balayé par les pluies qui font déborder les fossés et gorgent d’eau le sol sous la bruyère, peuvent surgir les fantômes des antiques terreurs. L’homme et le loup sont les meilleurs ennemis de l’humanité quand se nouent les pires alliances.